Vous étiez un personnage d'Histoire ou de légende, le Suprême Enfoiré vous impose une nouvelle vie. Tout le monde va devoir cohabiter (ou pas).
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Où trouver My Hero Academia Tome 31 collector en édition limitée ?
13.50 €
Voir le deal

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet Partagez

Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ondine Nausicaa

Ondine Nausicaa


Capacité(s) :
Niveau 0:
 


Niveau 1:
 


Niveau 2:
 


Niveau 3:
 


Niveau 4:
 

Age (physique) : 28 ans
Métier : Vétérinaire à l'aquarium
Avatar : Alina Kovalenko
Pseudonyme : La petite sirène
Crédits : Creepy Crawly
Messages : 15
Date d'inscription : 13/08/2021


Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. Empty
MessageSujet: Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. EmptyVen 13 Aoû - 4:08

Ondine Nausicaa

28 ans

La petite sirène

XIX eme

Vétérinaire à l'aquarium

Célibataire

Sirène

A la recherche de l'amitié/amour des autres

Fabulous creatures

FT. Alina Kovalenko
Caractère
Je suis de ce que l'on dit, une personne très altruiste, prompte à venir en aide aux autres quoi qu'il arrive, c'est ce qui reste de mon passé de fille de l'air. Malheureusement, je me suis rendue compte à mes dépens que certains profitent de ma gentillesse. Ce qui peut m'énerver sur le coup, mais je finis toujours par pardonner. Je pardonne toujours de toute façon. Ce que je veux, c'est être entourée de gens. La solitude me déprime vraiment, j'ai passé beaucoup de temps seule en tant que fille de l'air à voir les autres vivre leur vie sans pouvoir les atteindre. Ce qui était assez frustrant en vérité. Du coup, je profite de ma nouvelle chance pour découvrir le plus de choses possibles, ce qui me rend assez curieuse et un peu casse-cou. Je cherche aussi à tout le temps être positive et chercher le positif en toute situation, parce qu'il ne faut jamais rester sur un malheur et voir le rayon de soleil entre les nuages. Et je me force à sourire, même face au malheur, parce que ce n'est que comme ça que je peux avancer. Je suis aussi assez sensible au sujet des questions d'écologies du certainement a mes origines en tant que créature marine et il m'arrive de tenter de sensibiliser le public à ses questions. Je suis dans le même temps incapable de rester loin de l'eau sans déprimer aussi, je pense que la mer m'a beaucoup manqué.

PSEUDO: Aequ ; ÂGE: 25 ans ; PRÉSENCE SUR LE FORUM : 3/7j ; NIVEAU DE PUISSANCE (0 ou 1) : 0 ; UN DERNIER MOT ?J'aime bien le design, simple mais efficace





Dernière édition par Ondine Nausicaa le Dim 15 Aoû - 3:25, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ondine Nausicaa

Ondine Nausicaa


Capacité(s) :
Niveau 0:
 


Niveau 1:
 


Niveau 2:
 


Niveau 3:
 


Niveau 4:
 

Age (physique) : 28 ans
Métier : Vétérinaire à l'aquarium
Avatar : Alina Kovalenko
Pseudonyme : La petite sirène
Crédits : Creepy Crawly
Messages : 15
Date d'inscription : 13/08/2021


Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. Empty
MessageSujet: Re: Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. EmptyVen 13 Aoû - 4:08

Qui étais-je ?


J'étais l'une des 6 filles du roi de la mer, vivant avec lui dans son palais sous-marin. Une belle sirène, comme toutes mes sœurs. Les fonds marins étaient mon monde, bien que je connaissais à l'époque l'existence d'un endroit appelé "la surface", un endroit sans eau, peuplé par des créatures nommées "humains" qui traversaient notre royaume sur de fragiles coques de bois construites de leurs mains. Mais je ne pouvais pas rejoindre ce monde de la surface avant mes 15 ans, ma grand-mère m'en parlait souvent, et elle me mettait surtout en garde contre les humains qui ne voient en nous que des monstres sans cœur, prêtes à tout pour faire couler leurs navires et les dévorer. Ce n'était pas sans raison, car les sirènes avaient à une époque l'habitude de les séduire par leur chant afin qu'il s'écrase contre des rochers pour ensuite les dévorer, mais c'est une époque qui est maintenant révolu, car nous préférons nous cacher d'eux et faire comme si nous n'avions jamais existé.

À mes 15 ans, j'ai pu me rendre à la surface et explorer ce nouveau monde et pouvoir enfin observer ses humains de plus près tout en restant prudente. Je partis observer le navire le plus proche où je pus enfin voir pour la première fois ces étranges créatures sans nageoire. Je me rappelle que je me suis tournée vers ce navire, car de drôles de sons en sortaient et que cela me rendait curieuse, je ne sus que plus tard que c'était ce que les humains appellent "musique". Je me rappelle clairement les avoir vu s'amuser et danser sur le pont pendant que je les observais, terrée dans un coin du rebord du navire. Parmi eux se trouvait un jeune homme de mon âge à peu près, je ne pouvais m'empêcher de l'observer, le trouvant bien plus beau que tous les tritons que j'avais pu voir jusque-là. Ses nageoires étaient bizarres, enfin plutôt leur absence, mais il avait un si beau sourire et un si beau visage. Je crois même que j'ai perdu toute notion de temps en le regardant pendant des heures danser durant la fête. Mais le royaume de mon père est imprévisible et un fort vent de l'ouest se leva, puis les éclairs zébrèrent dans le ciel, puis viennent de puissantes vagues qui mirent à mal le navire, arrêtant toute musique et tout rire pour ne laisser que des cris de peur et de panique. Une tempête violente qui fit chavirer la fragile embarcation de bois, faisant tomber le si beau jeune homme que je ne pus laisser couler. Je nageais jusqu'à lui et le ramenais au rivage. Je n'avais pas réfléchi sur le coup, je voulais juste le sauver, mais que ce serait-il passé s'il était conscient ? M'aurait-il rejeté ou craint ? Je ne le saurais jamais, car il avait perdu connaissance. Une fois arrivé sur la plage, je suis restée encore un moment à le contempler, à observer cet étrange et beau corps, les humains sont bien différent de nous. Mais j'ai entendu du bruit venant d'un peu plus loin, quelqu'un approcher, je me suis donc enfui, laissant une jeune femme retrouver le corps de ce beau prince et moi revenant à la mer.

Quand je suis rentrée au palais, il m'était impossible d'oublier ce beau prince, même si j'appris de ma grand-mère plusieurs terribles nouvelles. D'une, les humains sont très fragiles et ne vivent que peu de temps, mais en échange, ils ont une âme éternelle, leur permettant de vivre au-delà de leur fragile enveloppe, ce dont nous, sirènes, sommes dépourvues. Alors, non seulement mon prince vivra moins de temps que moi, mais dans la mort, nous serons séparés, moi disparaissant et lui restant seul pour l'éternité. C'est une idée que je n'ai pas pu accepter et j'ai demandé à ma grand-mère s'il y avait un moyen pour moi aussi d'avoir une âme. Elle me répondit qu'il fallait qu'un humain même et que je l'épouse pour cela.

Mon objectif était sûrement naïf, mais j'étais déterminée, alors j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai rejoint les profondeurs les plus obscures des sept mers pour rencontrer la sorcière des mers, une puissante magicienne qui peut réaliser l'impossible. C'était une femme d'affaires qui savait ce qu'elle faisait et un accord fut vite trouvé, elle me donnerait un filtre pour avoir des jambes humaines et respirait à la surface, mais au prix de ma belle voix et de ma langue. Bien sûr, déterminé comme je l'étais et profondément amoureuse, je n'ai pas reculé et j'ai souffert, très lourdement souffert, mais c'était pour lui, mon beau prince. Bien sûr, d'autres conditions venaient se rajouter au sortilège, le premier, c'est que chaque pas me serait douloureux, comme si des centaines de couteaux aiguisés me rentraient dans les jambes et le second, si jamais j'échouais et que le prince en épouse une autre, à l'aube de leur mariage, je mourrais et je me transformerai en écume de mer, comme si je n'avais jamais existé. J'ai accepté les risques, il était de toute façon impossible pour moi de ne pas réussir. Il m'aimerait, j'en étais sûr. Alors je perdis ma langue et ma voix, et le rejoins le rivage avec la potion dans les mains, la buvant avant de tomber inconsciente.

À mon réveil, j'étais sur la même plage avec mon si beau prince penché au-dessus de moi. J'étais heureuse et je lui souris, incapable de pouvoir parler. Il m'aida à me redresser et me conduit jusqu'à son palais. Mes jambes me faisaient terriblement mal comme prévu, mais je souffrais en silence. J'étais avec mon prince, je passais mes journées avec lui, j'étais heureuse comme je ne l'ai jamais été avant. Mais même s'il s'attachait à moi, il n'avait pas oublié la fille qui l'avait "sauvé". Cette fille dans un couvent qui n'a fait que profiter de mes actions. Oui, j'étais jalouse, mais je ne pouvais rien dire, autant au sens littéral que figuré. Mais comme toute chose doit avoir une fin, ses parents voyaient notre relation avec un mauvais œil, voulant que leur fils ce mari avec une princesse avec lequel il était fiancé depuis l'enfance. Ses humains sont ridicules, des parents qui disent penser au bien de leur enfant et qui le forcent à se marier à une femme qu'il ne connaît pas pour des questions de pouvoir et de terre... Si seulement il savait qui était mon père, ils auraient poussé leurs fils dans mes bras juste pour avoir un lien avec mon paternel, le roi des mers.

Mais je me fichais des parents de mon prince, seul le bonheur de celui-ci m'intéresse. Alors quand il m'avoua qu'il pense que son bonheur se trouvait avec moi, j'étais heureuse. Mais cela ne rendit que le retour à la réalité plus douloureux. Par un terrible hasard, la jeune fille qui l'avait "sauvé", n'était autre que cette horrible princesse. Et lui, qui pensait à elle si souvent, m'oublia vite pour rejoindre ses bras. Du bonheur au désespoir, il ne me fallut qu'une demi-journée. Les voir rire, les voir se sourire, les voir se regarder, je n'en pouvais plus, c'était si douloureux, ma poitrine me faisait tellement mal. Mais je ne dis rien, je ne pouvais pas de toute façon. Le mariage fut prévu et avec elle ma fin. Je n'avais aucune solution, il m'était impossible de briser un amour aussi fort. C'est ironiquement en mer qu'il eut lieu, tout le monde était en liesse, mon prince... son prince s'enivrait de l'amour de la princesse voleuse de cœur et moi, je contemplais tristement la nuit, ma toute dernière nuit. Mais le reflet des étoiles sur la mer fut troublé par des battements de nageoire. Mes sœurs étaient là, elles ne m'avaient pas laissé tomber et avaient vendu leurs si beaux cheveux afin de me donner une nouvelle chance. Elles me donnèrent une dague, me disant... m'ordonnant de la planter dans le cœur du prince pour que je puisse redevenir sirène et fuir mon triste sort. Une triste décision que je dois maintenant prendre. Et en faisant le récapitulatif de mon histoire, il n'y a qu'une seule chose qui me vient en tête, c'est moi qui ai souffert, c'est moi qui ai tout fait et je n'ai eu droit à aucun remerciement et aucun geste de leurs parts. Les humains sont ingrats, immatures et stupides, ma vie ne vaut pas celle d'un de ces grotesques bipèdes boursouflés.

Je me suis rendu à sa cabine le pas traînant, mais pas seulement à cause de la douleur cette fois. J'ai tant souffert pour lui, j'ai tant donné pour lui et il part dans les bras d'une autre à la première occasion, me condamnant au passage. Le si fragile humain qui ne vivra même pas un siècle qui c'est joué du cœur d'une sirène, qu'est-ce que sa fragile vie par rapport à la mienne ? J'ouvre la porte, les deux mariés entièrement nus et enlacés l'un à l'autre. De quel droit peuvent-ils être si heureux après toutes les souffrances qu'ils m'ont causé autant l'un que l'autre ? Ils doivent payer, il ne mérite pas ce bonheur. J'approche en armant ma dague, observant une dernière son doux visage, il sourit tendrement, comme la première fois que je l'ai vu sur le navire... Je pose ma main sur sa poitrine me préparant à le frapper à la poitrine, quand... Je l'entends soupirer et que je continue de l'observer. Son visage a l'air si serein, si heureux... Il n'a jamais eu un visage comme celui-ci avec moi... Je ne suis qu'une idiote. Je désarme mon coup et j'avance. C'est moi l'idiote de cette histoire, c'est moi l'aveugle, c'est moi qui ne méritais pas ce bonheur de vouloir le leur retirer comme ça. Je marche d'un pas traînant, observant le ciel, la nuit est bientôt finie... Ma vie est bientôt finie et il n'est pas question que je meure hors de l'océan qui m'a vu naître. Père, grand-mère, mes sœurs, je suis désolé et je vous demande pardon. Je m'approche de la balustrade du navire, montant sur le rebord pour voir la mer calme qui berce doucement le navire, une toute dernière fois.

"- Nausicaa, que fais-tu ? Pourquoi es-tu encore humaine ?"

Mes sœurs, je suis tellement désolé, je n'en ai pas été capable. Je laisse le couteau glissé de mes mains, il ne me servira pas. Peut-être qu'en échange du couteau, la sorcière des mers pourra leur rendre leurs cheveux. Des larmes se mettent à couler sur mes joues, j'accepte mon sort.

"- Nausicaa ? Comment oses-tu ? Ce n'est qu'un simple humain, tu vaux tellement plus ?"

De la colère ? C'est normal avec ce que je viens de faire. Je déçois tout le monde finalement.

"- Ondine ! Que fais-tu ? Descends de là, tu vas tomber et te noyer."

Je me retourne, surprise. Le prince m'observe, sa femme à ses côtés qui me regarde sans comprendre. J'ouvre la bouche, mais comme d'habitude aucun son ne sort. Je sens que le jour arrive et je n'ai encore que peu de temps, alors je me contente de sourire. Il a toujours trouvé mes sourires magnifiques après tout, alors autant lui en offrir un dernier avant de me laisser tomber en arrière pour rejoindre la mer. Il court vers moi, tente de me rattraper, certainement pour me dire que ce que je fais est ridicule, que j'ai encore de belles années à vivre et que je pourrais être heureuse avec un autre. Si seulement il savait, il est déjà trop tard. Je tombe du navire sous le regard de tous alors que les premières lueurs du jour apparaissent et que mon corps disparaît sous la forme d'une écume. Je me sens partir, c'est une étrange sensation de tournis qui s'empare de moi, alors qu'un long son, un long acouphène siffle dans mes oreilles. C'est cela mourir ? Par rapport à tout ce que j'ai déjà ressenti, ce n'est pas plus mal... Finalement, je ne regrette pas ce choix, le prince vivra heureux avec sa femme et quant à moi, le bon point de mourir ainsi et que je ne souffrirais plus. Finalement, il est bien chanceux ce prince, à défaut que je reçoive l'amour d'un humain, lui aura reçu l'amour d'une sirène. Et moi, j'aurais fait l'expérience de quelque chose qu'aucune potion ne pourra m'apporter, aimer sincèrement et profondément quelqu'un et le savoir heureux. Peut-être que je me rassure avec peu de choses, mais tant pis.


..........

Bien des printemps se sont écoulés depuis que je me suis sacrifié, plus de la vie d'un homme, je pense. Comment j'ai survécu ? Et bien mes bonnes actions ont visiblement ému quelqu'un qui au moment de ma mort a fait de moi une fille de l'air. D'une sirène, je suis devenu un être intangible prenant la forme de courant d'air et pouvant vivre éternellement tant que les humains me sourient pour me remercier de les rafraîchir durant la dure saison d'été. C'est une immortalité différente que celle que j'espérais, mais je ne vais pas m'en plaindre. Le prince est mort depuis longtemps, j'ai même fini par oublier son nom avec le temps. Son visage est devenu aussi un souvenir flou, seul me reste son sourire en tête. Je sais pour l'avoir observé, qu'il a été triste de ma mort, mais cela n'a duré qu'un temps. Il a vécu une vie heureuse avec sa femme et est mort entouré de ses enfants et ses petits-enfants, avec moi à ses côtés pour lui dire adieu. Bien sûr, j'avais renoncé depuis longtemps, je prenais juste de temps en temps de ses nouvelles et je voulais juste lui dire au revoir à ma manière. Enfin, ça fait tellement longtemps maintenant. Je dois cependant avouer que si ma condition n'est pas la pire, la mer et mon corps de sirène me manquent souvent. Nager n'est pas la même sensation que flottait avec un corps composé de tourbillon d'air. Et je ne sais pas ce qu'il est advenu de mes sœurs ou de mon père et je ne parle pas de ma grand-mère, même si elle est une sirène, elle n'est pas éternelle, comme toute chose. Même ma condition ne le sera pas, car un jour, aussi, je disparaîtrais, mais vais-je devenir autre chose cette fois encore ? J'espère une vie moins solitaire et plus tangible, mais on peut toujours rêver.




Dernière édition par Ondine Nausicaa le Lun 16 Aoû - 19:11, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ondine Nausicaa

Ondine Nausicaa


Capacité(s) :
Niveau 0:
 


Niveau 1:
 


Niveau 2:
 


Niveau 3:
 


Niveau 4:
 

Age (physique) : 28 ans
Métier : Vétérinaire à l'aquarium
Avatar : Alina Kovalenko
Pseudonyme : La petite sirène
Crédits : Creepy Crawly
Messages : 15
Date d'inscription : 13/08/2021


Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. Empty
MessageSujet: Re: Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. EmptyVen 13 Aoû - 4:09

Qui suis-je ?


La vie est étrange parfois. Je faisais mon travail comme chaque jour, rafraîchir un peu les humains. Mais je me suis retrouvé emporter ailleurs sans plus d'explication et j'ai perdu connaissance. À mon réveil, j'avais un corps tangible et semblable au mien, mais en un peu plus âgé que mon corps d'origine, certainement dut aux décennies passées en tant que fille de l'air. Sur le coup, je n'ai absolument pas compris et je me suis posé plein de questions. Je suis devenu humaine ? Parfois, j'ai l'impression étrange que ce n'est pas le cas, comme si j'étais encore dans ma situation de sirène avec des jambes humaine, mais sans les douleurs ce qui est un vrai soulagement. Je garde aussi le souci que je me déshydrate assez vite sans un accès à l'eau, ce qui fait que je me balade toujours avec une bouteille d'eau sur moi et qui me fait penser que j'ai plus un corps de sirène transformé qu'un corps humain.

Je dois avouer que j'ai vite pris goût à cette nouvelle vie, cherchant le positif au lieu de me lamenter. Avec ses jambes, je pouvais essayer la danse sur terre sans douleur, ce qui limitait beaucoup mes mouvements autrefois et parlait aussi, les gens ne savent pas à quel point parler peu manquer, je ne sais absolument pas comment j'ai pu m'en passer jusque-là. Ou même pouvoir nager, même si j'avais tout à réapprendre à cause de mes jambes, mais la sensation de l'eau sur ma peau, un pur délice.

Enfin bref, comme je l'ai déjà dit, je me suis vite habituée à ma nouvelle vie. Pour le nom, ma famille m'appelait Nausicaa, je n'avais aucun nom de famille et le prince que j'ai aimé m'a appelé Ondine du nom d'une des créatures des légendes humaines relié à l'eau. Du coup, j'ai pris le prénom que ma famille m'a offert pour nom de famille et le prénom qu'un humain m'a donné est resté. Comme il me fallait bien un travail, je me suis tournée vers des études tournées sur la santé des animaux, comme j'étais une déjà bonne connaisseuse de la faune marine et des maladie lié aux animaux marins, autant mettre à profit les connaissances que j'ai obtenu de mon ancienne vie. C'est comme ça que je suis devenue Ondine Nausicca, Vétérinaire à l'aquarium de Mirapolis. Une femme de 28 ans vivant seule, un peu trop aimé des chats, qui a peut-être à un moment un peu trop plongé lorsqu'elle a découvert l'alcool (promis, je me suis calmé là-dessus et je me contrôle maintenant), encore un peu lente quand il s'agit d'informatique, sportive et grande passionné de natation, on ne se refait pas.




Dernière édition par Ondine Nausicaa le Sam 14 Aoû - 18:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emily Kirké
Admin

Emily Kirké


Capacité(s) :
Niveau 2.:
 


Niveau 3.:
 



Niveau 4.:
 


Age (physique) : 28 ans
Métier : Vendeuse en animalerie / Mannequin occasionnelle
Double-compte : Ariane / Une fée drag
Avatar : Allison Harvard
Pseudonyme : Thalia Bubble
Crédits : Thalia Bubble
Messages : 119
Date d'inscription : 22/06/2018


Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. Empty
MessageSujet: Re: Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. EmptyVen 13 Aoû - 9:21

Une nouvelle bouille et une sirène en plus ! Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. 4268406907
Sois la bienvenue à Mirapolis, en espérant que tu t'y plaises, tu as l'air pleine de promesses.
Bon courage pour ta fiche et plein de bisous Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. 406162331

_________________

Freedom


(c) Rogers


Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. J_ai_s11
Revenir en haut Aller en bas
Fauve Rosenwald

Fauve Rosenwald


Age (physique) : 18 ans
Métier : Créatrice et gérante de l’échoppe en ligne « Luna bianca »
Double-compte : Arkasis ; Kelly
Avatar : Tanya Djerq
Messages : 49
Date d'inscription : 20/04/2021


Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. Empty
MessageSujet: Re: Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. EmptyVen 13 Aoû - 9:59

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ondine Nausicaa

Ondine Nausicaa


Capacité(s) :
Niveau 0:
 


Niveau 1:
 


Niveau 2:
 


Niveau 3:
 


Niveau 4:
 

Age (physique) : 28 ans
Métier : Vétérinaire à l'aquarium
Avatar : Alina Kovalenko
Pseudonyme : La petite sirène
Crédits : Creepy Crawly
Messages : 15
Date d'inscription : 13/08/2021


Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. Empty
MessageSujet: Re: Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. EmptyVen 13 Aoû - 15:46

Bonjour et merci pour l'accueil Smile

@Emily Kirké Merci, je vais faire au mieux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Suprême Enfoiré
Admin

Suprême Enfoiré


Age (physique) : Millénaire
Métier : PNJ
Avatar : Jeff Goldblum
Crédits : Valtersen
Messages : 420
Date d'inscription : 03/03/2018


Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. Empty
MessageSujet: Re: Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. EmptyMer 18 Aoû - 12:39




Validation de ta personne

F élicitations, tu as fini ta fiche !

Bravo Ondine Nausicaa, on est content de voir une petite sirène dans nos rangs, surtout que tu as l'air adorable. Te voilà à présent un membre à part entière de cette ville ! On sort le champomy et on applaudit bien fort ce nouveau citoyen !
Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. 936177973


Maintenant que tu fais officiellement partie de Mirapolis, tu vas pouvoir retrouver de vieilles connaissances et te faire plein de coupains Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. 4233879239 alors file vite créer ta fiche de liens .

Si tu veux que certains personnages précis te rejoignent, penses à créer leur fiche scénario dans ce coin en t'aidant de ceci .
Pour des admirateurs ou autres, je t'invite à aller dans la partie pré-liens

Evidemment, sauf si tu as décidé de vivre sous un pont et de vivre une existence libérée des besoins matériels, il te faut un boulot (des idées de postes par ici ) si ce n'est pas déjà fait mais surtout un toit donc je t'invite à venir déposer tes demandes par-ci, par là.

Les anciens puissants et autres fantômes, n'oubliez pas de passer de temps en temps signaler votre changement sinon vous resterez simple humain voire totalement intangible. Vous trouverez un petit rappel ici si besoin. De plus, pensez à indiquer l’évolution de vos capacités niveau par niveau dans votre profil.

Oh, une dernière chose : vos capacités sont à indiquer ici. Evidemment, nous vous recommandons d’en avoir discuté avec le Suprême pour qu’il valide chaque étape.

Si tu souhaites indiquer plus d’infos sur toi, tes goûts, tes red flags et tout ce qui te passe par la tête, tu peux créer ta fiche de joueur comme référence pour les autres membres.
Les félicitations, c'est fait...Il ne me reste qu'à vous souhaiter bonne chance dans ce nouveau monde, amusez-vous (et amusez-moi) bien !
Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. 3946275207

Reborn

code (c) black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
https://broken-mirror.forumactif.fr En ligne
Contenu sponsorisé





Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. Empty
MessageSujet: Re: Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. Empty

Revenir en haut Aller en bas
Ondine Nausicaa - Si tu souhaite une âme éternelle, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirror  :: Qui es-tu ? :: Le reflet dans le miroir :: Il est des nôtres-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet