Vous étiez un personnage d'Histoire ou de légende, le Suprême Enfoiré vous impose une nouvelle vie. Tout le monde va devoir cohabiter (ou pas).
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -67%
DORMIPUR Oreiller à mémoire de forme ...
Voir le deal
9.99 €

Partagez

Evènement de promotion du Club des Ours Noirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alexi Saarelainen

Alexi Saarelainen


Capacité(s) : Niveau 1 : captive ses auditeurs quand il chante, facilité avec les langues étrangères.
Niveau 2 : change l'humeur de son auditoire, attire les petits animaux.
Niveau 3 : tisse et détisse des enchantements par son chant, sur des objets et modérément sur des personnes (des outils enchantés travaillent mieux, une personne ensorcelée retrouve la raison après moult chantonnage etc.)
Niveau 4 : tisse des sorts temporaires sur des animaux et détisse les sorts hostiles envoyés par autrui (il persuade un ours de le laisser tranquille, il déjoue un sort de froid ou d'embourbement etc.)
Age (physique) : 33 ans
Métier : charpentier
Double-compte : Mathilde Ecatèdélios
Avatar : Clive Standen
Pseudonyme : Ulamog, la Voracité
Crédits : moi
Messages : 37
Date d'inscription : 16/06/2020


Evènement de promotion du Club des Ours Noirs Empty
MessageSujet: Evènement de promotion du Club des Ours Noirs Evènement de promotion du Club des Ours Noirs EmptyMer 3 Mar 2021 - 18:56



La Rencontre de deux épéistes
Alexi ξ Haneul



J'avais décidé de passer un cap.
Lors de l'ouverture du club, quelques trois personnes s'étaient présentées. Ca avait été bien pour commencer, mais il me tardait de voir batailler toute une salle d'entraînement. Aussi, je décidai de réunir quelques personnes nous ayant rejoints depuis et de faire une démonstration dans le parc municipal.

J'avais cette fois placardé des affiches annonçant que l'on pourrait, à la demande, tester le sport que je proposais, ou simplement regarder. J'avais mis plusieurs épées émoussées à disposition dans un seau à parapluies et des boucliers ronds peints alignés contre une palissade. L'espace de combat était délimité par une petite cordelette qui arrivait à la cheville, et un auvent de tente accueillerait ceux qui souhaiteraient peindre des boucliers.

Je pensais attirer plus de monde avec une activité en plein air ; certaines personnes n'ayant pas vu les affiches pouvaient s'approcher, attirées par le bruit et le chahut.

C'est pourquoi, une fois tout le matériel installé, je commençai un duel avec l'un de mes deux acolytes.

Par malchance, j'étais victime de l'azurite, cette curieuse maladie qui affectait les anciens dieux des Mirapolis. Je tentais de cacher les plaques bleues par d'amples vêtements médiévaux. J'avais de la chance, j'avais pour aujourd'hui l'excuse du costume.

Si le début de l'après-midi fut plutôt calme, et constitua donc un parfait entraînement, les badauds finirent par s'intéresser à l'affaire, et nous pûmes commencer à donner des explications rudimentaires, mes compagnons et moi.

La fièvre de l'azurite commençait à me gagner et je regrettai le temps où je pouvais me soigner magiquement par une chanson. Quelques bons mots à la bonne divinité et un air entraînant ; il ne m'en fallait pas plus pour éloigner les maladies comme les nuisibles. Cette vie de simple mortel s'annonçait plus difficile que prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Haneul Shin

Haneul Shin


Capacité(s) :
Spoiler:
 

Age (physique) : 32 ans
Métier : Prêteuse +bookmaker
Avatar : Lee Ji-Eun
Crédits : myself
Messages : 47
Date d'inscription : 23/02/2021


Evènement de promotion du Club des Ours Noirs Empty
MessageSujet: Re: Evènement de promotion du Club des Ours Noirs Evènement de promotion du Club des Ours Noirs EmptyMer 3 Mar 2021 - 23:29



La Rencontre de deux épéistes
Alexi ξ Haneul



Shin Haneul avait porté de nombreux noms, elle avait été transpercée par plusieurs lames, elle avait vu des empires s’écrouler mais elle était restée immuable. Comme si ni le temps , ni ses humeurs n’avaient d’emprise sur elle et c’était le cas:  elle n’était pas vivante.

Wol.
Do Hwan.
La matrone.
La guerrière.
Le Dokkaebi.
L’épée

Elle n’avait jamais été vivante.  Bien entendu  elle n’était pas morte non plus, mais jusqu’à ce qu’elle ne se retrouve propulsée dans cette ville : elle n’avait jamais été vivante. ce que c’était ? Elle ne le savait pas, les humains avaient donné des définitions aux mots et ils ne s’était certainement jamais attendu à l’existence d’un être comme elle.

C’était ça.
Do Hwan comme Wol avaient existé mais elles n’avaient pas vécu.
Alors en aucune façon cette étrange déité qu’était Haneul n’avait été malade. Alors elle n’avait jamais eu à s’intéresser à la médecine, si ce n’était pour en tirer un bénéfice financier. Et encore, elle ne s’était  jamais intéressée à autre chose que la médecine orientale.  Force était de constater que si , il n’avait rien pu faire pour les taches bleutés qui s’étendaient sur sa peau, le traitement qu’elle avait pris à la pharmacie , avait eu le mérite de calmer la toux et sa fièvre.  Enfin elle ne pouvait pas  oublier de le prendre, même si elle était en retard d’une seule petite heure tout lui rappelais qu’elle était désormais une simple mortelle.

Pour combien de temps ?
Plus que jamais elle était décidée à passer à autre chose.  Il était temps que quelqu’un dans cette ville se décide a prendre des mesures radicales contre celui qui les avait piégés. C’était incroyable comme la plupart des gens qu’elle avait pu rencontrer semblaient se satisfaire de ce qu’il leur avait fait.  Eh bien ce n’était pas de sa faute à elle s’ils avaient vécu des choses tragiques ou qu’ils avaient perdu tout ce qu’ils avaient parce qu’ils s’était attachés à d’autres ou qu’ils s’étaient laissés diriger par des passions bassement humaines.  Haneul , elle : n’avait rien à reprocher a sa vie d’avant. Elle avait vécu parfaitement et elle n’avait aucun regret et être dans cet endroit ne lui convenait pas.  Pas dans ces conditions.

Si il y avait de la mauvaise foi dans ce raisonnement ?
Certainement.
Quand Il l’avait arraché à sa vie coréenne, elle était en train de remarquer combien le territoire s’était appauvri en ce qui concernait le surnaturel et combien lui manquait le temps ou les déités de son espèce a elle se croisaient plus facilement pour qui savait les trouver. Combien ils avaient pu se jouer des humains plusieurs siècles en arrière.  Il lui avait offert un nouveau terrain de jeu , remplis de gens de son genre à elle, un défit a relever.

Mais elle était un Gobelin.
Elle ne pouvait pas exister sans mauvaise foi et sans malhonnêteté.

Qu’importe ; ce jour là elle avait décidé  de laisser les employés gérer les affaires et s’était dirigée vers les rues de la ville , sans idées précise.  Elle voulait seulement s’éloigner un peu de l’agitation , et fuir les regard désolés de ceux de son entourage. Les mots manquaient pour dire combien ces derniers lui donnaient envie de commettre de vicieux actes de violence et elle avait encore une façade à maintenir. Son regard sombre c’était enfin posé sur une affiche qui avait été décollée de son mur et traînait désormais sur le pavé.

Démonstration d’escrime médiévale.
Dans le parc.

Elle ne connaissait pas grand-chose sur les techniques de cette région du monde mais Haneul aimait les objets tranchants et sa naissance en elle-même pouvait expliquer son attrait et l’intimité qu’elle avait pour les épées.  

C’était tout naturellement , mue par une sorte d’instinct que ces pas avaient commencé à la guider vers le parc en question et qu’elle s’était approchée des lieux de l’événement.  Écoutant d’une oreille les explications données par l’organisateur de la présentation sa main gauche avait été irrémédiablement attirée par le métal des épées qui semblaient avoir été disposées là comme pour qu’elle les saisisse. Elle aurai pu prendre le temps de penser au fait qu’il fallait peut-être demander une permission , mais Haneul n’avait pas l’habitude de demander de permission pour quoique ce soit.

Elle s’était délectée du son métallique qu’avait fait l’arme en sortant du sceau, alors qu’elle avait frotté contre ses consœurs. Une vibration stridente, froide, qui laissait sur sa langue le goût du sang.  Celui des souvenirs.  La tenant bien par la fusée elle avait étendu le bras devant elle , lame vers le haut , comme pour l’admirer, pour en observer l’équilibre.

Elle avait été une épée de ce genre. Longue, droite, aux deux côtés tranchants. Enfin , son acier était différent , elle pouvait le sentir.   Elle avait fini par poser la lame sur le plat de sa main avant de tourner enfin son regard vers le maître des lieux.

« On m’appelle Haneul, enchanté. » un peu de politesse et de savoir vivre n’allait pas la tuer … « Puisque , malheureusement , ces épées ne risquent de trancher personne ...est-ce que ce serai déplacé de ma part de poser ma candidature pour participer à cette ..expérimentation de combat médiéval ? Je ne suis pas très familière des techniques de ce pays cependant. »

Certes pas , mais la coréenne s’y connaissait, plus que suffisamment.
Un instant , Haneul songea au fait qu’elle devait donner une étrange image, dans son tailleur pantalon de trop bonne qualité pour  ce qu’elle proposait de faire , ses pieds chaussés de talons haut. Avec un sourire et sans lâcher l’épée -comme si elle était incapable de le faire – l’asiatique avait  retiré ces chaussures  les repoussant du pied d’un air satisfait.

Ce n’était pas quelque chose qu’une personne convalescente aurai du faire, mais en toute honnêteté : Shin Haneul s’en fichait complètement.

_________________
Blue mountains speak of my desire
Green waters reflect my Lover's love:
The mountains unchanging,
The waters flowing by.
Sometimes it seems the waters cannot forget me,
They part in tears, regretting, running away.(☼) Hwang Jini
Revenir en haut Aller en bas
Alexi Saarelainen

Alexi Saarelainen


Capacité(s) : Niveau 1 : captive ses auditeurs quand il chante, facilité avec les langues étrangères.
Niveau 2 : change l'humeur de son auditoire, attire les petits animaux.
Niveau 3 : tisse et détisse des enchantements par son chant, sur des objets et modérément sur des personnes (des outils enchantés travaillent mieux, une personne ensorcelée retrouve la raison après moult chantonnage etc.)
Niveau 4 : tisse des sorts temporaires sur des animaux et détisse les sorts hostiles envoyés par autrui (il persuade un ours de le laisser tranquille, il déjoue un sort de froid ou d'embourbement etc.)
Age (physique) : 33 ans
Métier : charpentier
Double-compte : Mathilde Ecatèdélios
Avatar : Clive Standen
Pseudonyme : Ulamog, la Voracité
Crédits : moi
Messages : 37
Date d'inscription : 16/06/2020


Evènement de promotion du Club des Ours Noirs Empty
MessageSujet: Re: Evènement de promotion du Club des Ours Noirs Evènement de promotion du Club des Ours Noirs EmptyVen 5 Mar 2021 - 18:31



La Rencontre de deux épéistes
Alexi ξ Haneul


Je tentais de me ménager en restant sur le côté et en expliquant tandis que mes acolytes montraient les mouvements. Je me donnais une contenance en parlant comme un vieux barde, assis sur une souche très opportunément placée, comme Väinö le vieux aux temps jadis. Cela marchait assez bien, et je sentais que la fièvre passait. Un mauvais pressentiment me soufflait qu'elle reviendrait avant la fin de la journée, mais je me réjouissais tout de même de la voir s'éloigner. J'allais bientôt pouvoir reprendre les démonstrations.
Alors que je m'adressais à un groupe d'enfants qui rentraient de l'école, j'entendis le chuintement d'une lame dans mon dos.

Je me retournai et vis une femme asiatique, en train d'observer avec attention la lame qu'elle avait prélevée. Sa concentration me plût, et je me surpris à imaginer, déjà, une nouvelle recrue pour le club. Il ne fallait toutefois pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, en témoignait le nom du club.

"Ah, mais j'ai assez parlé, les enfants. Admirez les guerriers en action !"

Leur attention distraite, je me levai et me dirigeai vers la femme. Elle avait de longs cheveux de jais, très raides, admirables, et des yeux sombres qui, pour l'heure, parcouraient la lame émoussée qu'elle tenait bien droite devant elle. Elle revenait manifestement d'une journée au bureau, dans un tailleur pantalon noir bien coupé et un chemisier blanc cassé. Je jetai un coup d'œil sceptique aux escarpins noirs laqués et tranchants. Elle avait passé la journée avec ça aux pieds ? Remarque, si elle travaillait en bureau, alors elle travaillait assise. C'était peut-être plus supportable qu'il n'y paraissait.

Peu importait, je ne comprenais pas les gens qui voulaient travailler dans un bureau ou un environnement fermé. J'étais tout-à-fait disposé à donner à cette dame une bonne distraction et un bon défouloir. Levant les yeux de la lame, qu'elle avait posée sur sa paume, elle lança :

« On m’appelle Haneul, enchanté. Puisque, malheureusement, ces épées ne risquent de trancher personne… est-ce que ce serait déplacé de ma part de poser ma candidature pour participer à cette… expérimentation de combat médiéval ? Je ne suis pas très familière des techniques de ce pays cependant. »

"Je suis Alexi, fondateur de ce club." Répondis-je avec un sourire.

J'étais cependant déconcerté, et quelque peu alerté, par sa remarque sur les lames. Elle savait qu'elles étaient émoussées, très bien, mais pourquoi semblait-elle déçue par le fait qu'elles ne puissent rien couper ? Je décidai de rester vigilant.

"Et il n'est pas déplacé de demander à tester notre sport."Continuai-je." C'est même obligatoire pour les adultes ! Ne vous en faites pas, nous nous attendons à rencontrer une large majorité de débutants. Ce n'est pas un type d'escrime très répandu. En fait, vous me rendez curieux ; quelles sont les techniques de combat que vous connaissez ? Vous m'avez l'air de quelqu'un qui n'en est pas à son coup d'essai."

J'attrapai une épée dans le seau.

"Nous pourrions échanger nos connaissances, ce serait beaucoup plus intéressant pour tout le monde."

Je jetai un regard aux enfants qui étaient restés. Ils m'ennuyaient. Je ne souhaitais pas qu'ils restent sans surveillance. J'avisai un adulte qui se tenait à quelque distance, comme s'il était timide, et lui enjoignis de garder un œil sur les petits.

J'entrai dans le carré de cordes avec Haneul qui avait enlevé ses chaussures. Sage décision ! Je n'imaginais pas combattre avec des armes pareilles aux pieds !
Je me sentais mieux, mais je n'étais pas si frais. Je tentai de me convaincre que je resterais prudent pendant l'échange.
Revenir en haut Aller en bas
Haneul Shin

Haneul Shin


Capacité(s) :
Spoiler:
 

Age (physique) : 32 ans
Métier : Prêteuse +bookmaker
Avatar : Lee Ji-Eun
Crédits : myself
Messages : 47
Date d'inscription : 23/02/2021


Evènement de promotion du Club des Ours Noirs Empty
MessageSujet: Re: Evènement de promotion du Club des Ours Noirs Evènement de promotion du Club des Ours Noirs EmptyDim 7 Mar 2021 - 21:58



La Rencontre de deux épéistes
Alexi ξ Haneul



De quelle couleurs étaient ses yeux ?  Est-ce que c’était bleu ? Non pas tout a fait. Pas tout à fait gris, non plus , il y avait dans ces prunelles une variété étonnante de couleurs toutes plus claires les unes que les autres.  Haneul ne pouvait pas s’empêcher de trouver cela fascinant.  C’était quelque chose d’autrement moins commun dans ses contrés d’origine. Encore que. Il y avait un peuple, qu’elle avait bien connu, de valeureux guerriers qui avaient parfois grossis les rangs des mandchou et des mongoles pendant les siècles ou elle les avait connu.  Bien que leur yeux soient aussi bridés que ceux du reste des populations, leur peau était plus claire, leurs cheveux étaient blonds, parfois roux et ils arboraient des iris verts ou bleus. Les ethnologues disaient qu’ils étaient venu de Sibérie des millénaires plus tôt...aujourd’hui , il étaient bien plus rares. En Corée en réalité , on ne croisait plus personne de cette ethnie ou quelques vacanciers  et pour ce qu’il en était de l’exotisme cela se jouait aux visages que les américains qui avaient installés leur base militaire avaient pu apporter.  

Depuis qu’elle était arrivée dans cette ville, Haneul se sentait exotique elle-même. Enfin , même désormais qu’elle vivait en occident , elle n’avait pas souvent vu  un mélange de couleur aussi spectaculaire.  La créature qu’elle était s’agitait sous sa peau. Elle avait toujours aimé collectionner des objets rares. Elle aimait les exceptions  

Cette constatation lui avait fait mettre de coté ce qu’elle avait envisagé de répondre a la question de son locuteur.  Il y avait plus important que de parler de pourquoi elle semblait s’y connaître en escrime.  Son regard sans étoiles s’était fait plus incisif et ses iris s’étaient fait si sombres ..ou peut-être que c’était la pupille qui s’était dilatée sous le coup d’une certaine forme d’excitation ?

Elle l’avait suivit du regard alors qu’il allait vers le seau dont elle avait tiré son épée pour en sortir une du lot lui aussi. Ah ; elle aimait ce son. Elle l’aimait tellement qu’il menaçait de lui faire perdre tout lien avec la réalité.  La maladie contre laquelle elle luttait n’aidait pas non plus à tenir loin d’elle ses habituels délires et désirs de violence. Ces instincts que d’ordinaire elle savait si bien taire.

«  Vos yeux ... » elle avait commencé en faisant un pas en avant vers lui , se rapprochant de lui au-delà de ce que les règles de savoir vivre décrivait comme « tolérable. ». « On a pas idée de porter une couleur pareille, je les aime beaucoup.  Je les aime tellement que je pourrais ...les arracher. »

Sa voix était grave pour une femme de sa taille , de sa stature et elle était rendue rauque par l’émotion que cette constatation déclenchait chez elle.  Son visage était fendu d’un de ces sourires lumineux , presque innocent , tellement que si ça n’avait pas été pour la flammèche de sérieux dans le fond de ses prunelles, on aurai pu penser que c’était une plaisanterie.

Mais il n’en était rien.
Sa main  droite s’était repliée sur la lame, serrant cette dernière a tel point sans doute que si elle avait été tranchante , on aurai rien pu faire pour sauver ses doigts.  Tout son corps semblait parcouru d’une tension qui n’avait rien de normal ou de sain et tout son être criait combien elle se contrôlait en ce moment.

« Mh ...oui, vraiment beaucoup. »

Comme une confirmation alors qu’enfin , Haneul semblait refaire corps avec elle même et avec la situation. Alexi. Propriétaire et fondateur  du club.  Eh bien il ressemblait à quelqu’un qui comme elle savait de quoi il parlait. Pas un passionné, comme on en trouvait dans le monde extérieurs, de ces gens qui le font pour  ..comment  appelaient-ils cela ? Ah ! « le Sport ».  tout comme il semblait l’avoir remarqué pour elle , Haneul savait que lui aussi avait du se tenir sur des champs de bataille, des vrai et pas de ces combats fantasmé et théoriques dans lesquels s’enfermaient les humains de cette ère.

Retirant ses chaussure elle était entrée dans le carré essayant de se figurer ce nouvel espace dont elle pouvait  deviner  qu’elle n’était pas sensé sortir. Essayant de manier l’épée d’une seule main dans un premier temps comme pour voir ou son corps se situait du point de vue des réflexes.

« L’Art que je connais n’a pas réellement de règles, puisque je n’ai jamais eu de maître. Je suis née sur un champs de bataille et j’ai appris en faisant la guerre. Loin ...très loin d’ici .  Dans ce qu’on appelle aujourd’hui la péninsule coréenne.  Je crains  de ne pas connaître de techniques que vous pourriez décomposer, mais j’ai commit quelques atrocités, dans le passé. »

c’était calme.
Dit avec un détachement qui laissait sentir tout le naturel de cette situation. Pire : une forme de nostalgie. Jusqu’où devait-elle être sincère ?

« Je devrai dire qu’on m’a aussi utilisée pour commettre des massacres ?  » elle avait rit en   se mettant en garde. « Il y a de cela encore plus longtemps , j’étais une de ces choses. » assura la coréenne en désignant tant l’épée qu’elle tenait , et celle que lui tenais. «  Je suis certaine que vous pouvez voir, à quel point j’étais belle. Je ne devrai pas me venter mais j’avais été si bien forgée ..je ne me suis jamais émoussée, je ne faisait aucun son quand on me sortait de mon fourreau  ...et ma lame ..ah ...mon fil était si parfait et j’avais été si bien faite ...le sang ne s’accrochait pas vraiment sur moi .. »

Son sourire s’était encore étiré.
Quelque part entre l’amusement et autre chose qui n’avait pas de nom.

_________________
Blue mountains speak of my desire
Green waters reflect my Lover's love:
The mountains unchanging,
The waters flowing by.
Sometimes it seems the waters cannot forget me,
They part in tears, regretting, running away.(☼) Hwang Jini
Revenir en haut Aller en bas
Alexi Saarelainen

Alexi Saarelainen


Capacité(s) : Niveau 1 : captive ses auditeurs quand il chante, facilité avec les langues étrangères.
Niveau 2 : change l'humeur de son auditoire, attire les petits animaux.
Niveau 3 : tisse et détisse des enchantements par son chant, sur des objets et modérément sur des personnes (des outils enchantés travaillent mieux, une personne ensorcelée retrouve la raison après moult chantonnage etc.)
Niveau 4 : tisse des sorts temporaires sur des animaux et détisse les sorts hostiles envoyés par autrui (il persuade un ours de le laisser tranquille, il déjoue un sort de froid ou d'embourbement etc.)
Age (physique) : 33 ans
Métier : charpentier
Double-compte : Mathilde Ecatèdélios
Avatar : Clive Standen
Pseudonyme : Ulamog, la Voracité
Crédits : moi
Messages : 37
Date d'inscription : 16/06/2020


Evènement de promotion du Club des Ours Noirs Empty
MessageSujet: Re: Evènement de promotion du Club des Ours Noirs Evènement de promotion du Club des Ours Noirs EmptyJeu 18 Mar 2021 - 18:37



La Rencontre de deux épéistes
Alexi ξ Haneul


Haneul me mettait mal à l'aise. Je me considérais comme quelqu'un de sociable, mais j'aimais mon espace personnel, comme tout bon Finlandais. Le sourire de joie intense qu'elle avait étiré à l'idée de m'arracher les yeux n'avait pas aidé.

J'étais soudain très heureux d'avoir eu la présence d'esprit d'éloigner les enfants. Je tentai de me contrôler malgré son attitude particulièrement déplacée. Quand soudain, elle se reprit, comme si elle avait perçu un signal invisible et inaudible. Elle reprit alors le cours de notre conversation, comme si de rien n'était.

Je devais avouer qu'elle me laissait perplexe. Plus elle parlait, plus je me méfais. Elle ne cachait pas son appartenance à une ancienne race. Pourquoi pas, après tout ? Si seulement cette race inconnue n'avait pas l'air aussi féroce…

Je devais me reprendre ! Qui étais-je pour me laisser aller ainsi à la peur, un jeune berger perdu dans les friches de Pohjola ? Malade ou pas, je ne me laisserais pas intimider par un rictus bizarre.

Ainsi, elle avait été une épée ? Qu'à cela ne tienne, j'avais côtoyé le plus grand forgeron de tous les temps, et il avait mis au jour plus impressionnant qu'une épée parlante. Autrefois, j'étais capable de chanter le métal et d'ordonner à la rouille de prendre le fer. Il me fallait user de mon épée comme de ma voix aux temps jadis et lui montrer qu'elle ne me faisait pas peur.

Je m'étais laissé emporter dans cette nouvelle époque, je m'étais montré gentil ; il était temps de libérer mon ancienne rage guerrière, et tant pis pour l'azurite.

Parfait. Répondis-je. Voyons alors ce qui vous a été transmis par vos… propriétaires.

Je me débarrassai de ma cape, révélant des bras mouchetés de tâches bleu clair dont la taille allait de celle d'un grain de beauté à celle d'une paume de main. Je me positionnai devant elle et dis :

A mon signal… Allez !

Je m'élançai vers elle, dans l'intention de lui porter un coup qui la décapiterait si nous nous battions avec de vraies lames. Je voulais tester ses réflexes et sa force, comprendre ses réactions.

Elle prétendait n'avoir pas de technique particulière, mais cela n'existait pas ; un combattant (ou une combattante) avait forcément ses techniques, peut-être ramassées de-ci de-là, qui lui donnaient un style personnel. J'imaginais que le sien serait plutôt souple, agile et précis, car c'était la meilleure option pour les épéistes de petit gabarit. Je n'étais pas à l'abri d'une surprise, bien entendu.

Il était primordial de ne pas la laisser me déconcentrer avec une phrase étrange ou un mouvement incohérent. Ce pouvait être une stratégie et j'étais furieux de m'être fait avoir plus tôt. S'il fallait réfléchir à ce qu'elle révélait, je le ferais après le combat.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Evènement de promotion du Club des Ours Noirs Empty
MessageSujet: Re: Evènement de promotion du Club des Ours Noirs Evènement de promotion du Club des Ours Noirs Empty

Revenir en haut Aller en bas
Evènement de promotion du Club des Ours Noirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [20032012] Les Super Junior font une interview pour la promotion du Super Show 4 de Paris ~ !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirror  :: Mirapolis, la ville :: Blind Cross :: Parc-