Vous étiez un personnage d'Histoire ou de légende, le Suprême Enfoiré vous impose une nouvelle vie. Tout le monde va devoir cohabiter (ou pas).
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Où que cela nous mène...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Arwen Evohé
Admin

Arwen Evohé


Alias : Ariane
Age (physique) : 33 ans
Métier : Infirmière
Double-compte : Emily Kirké
Avatar : Ruth Negga
Crédits : Moi
Messages : 58
Date d'inscription : 24/04/2020


Où que cela nous mène... Empty
MessageSujet: Où que cela nous mène... Où que cela nous mène... EmptyMer 30 Sep - 19:36


*Thème de Dr. House*

Sören Alpheus Lazaridis et Arwen Evohé

     



La chambre 202 s'allume et je repars au trot pour voir ce qui ne va pas avec la patiente arrivée il y a quelques heures pour des examens. Apparemment, ma collègue a jugé bon de la laisser seule alors que la demoiselle souffre de violentes douleurs abdominales. Je prends le temps de rassurer cette jeune fille en attendant le résultat des examens, lui demandant d'où elle vient et si quelqu'un peut venir la chercher. La pauvre est terrorisée et je maudis l'infirmière censée s'occuper d'elle pour l'avoir abandonnée comme ça. Je sais que ce n'est pas pareil partout (de ce que j'ai pu lire) mais notre clinique a l'avantage d'être située dans une ville assez petite pour que nous n'ayons pas à travailler à un rythme d'enfer en traitant les patients comme de simples numéros. Je peux donc passer un peu de temps avec la demoiselle sans craindre de me faire sérieusement rabrouer.  

Au bout d'un moment, on lui annonce qu'elle n'a apparemment rien (non, elle a juste l'impression que son âme va quitter son corps mais elle n'a rien) et qu'elle peut rentrer chez elle, ce qui est totalement stupide. Après une discussion houleuse, il est décidé de garder la petite en observation pour lui faire passer d'autres tests et je crois que, quelque part, la patiente est soulagée de ne pas avoir à rentrer chez elle sans savoir. Appelée dans une autre chambre, je lui souhaite bon courage et lui recommande de ne pas hésiter à appeler en cas de besoin. Puis je file, comme toujours.

Enfin, je m'accorde une petite pause, adossée contre un mur avec un gobelet de café (je n'aime pas particulièrement ça mais je me suis trompée de bouton à la machine). Songeuse, je tapote ma poche à la recherche du stylo qui me permet d'écrire sur les dossiers (en plus d'autres usages) et ne le retrouve pas. Je fais preuve d'un manque de professionnalisme flagrant aujourd'hui, c'est assez affreux.

C'est pas vrai...

(Et personne pour me dire que le-dit stylo est dans mes cheveux...)


CODAGE PAR BETELGEUSE


_________________


Queen of Stars
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Sören Alpheus Lazaridis

Sören Alpheus Lazaridis


Alias : L'Hydre de Lerne
Capacité(s) : Dualité du sang : guérisseur (soignant plaies et maladies) ou somnifère/poison mortel. Attention si vous tentez de lui prendre de force ou dans son sommeil.
Age (physique) : 39 ans
Métier : Chirurgien
Avatar : Gabriel Aubry
Pseudonyme : Ipiutiminelle
Crédits : Kelalin
Messages : 17
Date d'inscription : 27/09/2020


Où que cela nous mène... Empty
MessageSujet: Re: Où que cela nous mène... Où que cela nous mène... EmptyJeu 1 Oct - 11:03



❝ Où que cela nous mène... ❞

TartVioletArizonaalligatorlizard-size_restricted.gif CoarseCostlyAdder-max-1mb.gif
Sören & Arwen

Il est encore loin le temps de la fin de ma garde et pourtant j'aspire à retrouver le calme de ma demeure. Aujourd'hui à l'hôpital, c'était le jour de l'arrivée des nouveaux stagiaires... Les nouveaux résidents comme ils nomment ça. Dire que j'aurai voulu en croquer quelques uns n'aurait été que vérité. Je rêvais vraiment de tranquillité et de silence.

J'entendais encore ma collègue dire à mon arrivée ' Oh mais Monsieur Lazaridis va se faire un plaisir d'accompagner six d'entre vous toute la journée pour vous montrer son travail ' . Oh oui... une telle joie. Je me demande si ma collège est suicidaire ? En cet instant, j'ai réussi à les semer en prétextant aller aux toilettes... C'est mal, mais qu'est-ce que ça fait du bien. Jusqu'à ce qu'ils me retrouvent j'ai un peu de temps pour moi. Je sens déjà que les jours prochains seront bien longs. Peut-être pourrais-je prétexter une maladie ? Moi qui jamais n'ait été malade...

Dans un des couloirs,  je croise une jeune femme. Une infirmière je crois. Je l'ai déjà entre aperçue mais je n'ai jamais travaillé à ses côtés. Elle semble elle aussi avoir besoin sérieusement de souffler... Je me demande si c'est cet hôpital qui rend fou ou juste la race humaine. Je n'ai pas souvenir de sentiment de ce genre autrefois.

Je la regarde s'agiter comme une mouche tente de se dépêtrer de la toile d'une araignée. Elle brasse de l'air et parle seule... Elle est amusante. Je m'approche d'elle, vraiment très proche, jusqu'à presque pouvoir sentir son souffle sur mes lèvres et j'attrape dans ses cheveux un bic s'y trouvant pour une raison obscure.

" Est-ce cela que vous cherchez ? "

©️BESIDETHECROCODILE

_________________
Où que cela nous mène... Tumblr_m9bgezk7nr1qfm6b8o1_400
Revenir en haut Aller en bas
Arwen Evohé
Admin

Arwen Evohé


Alias : Ariane
Age (physique) : 33 ans
Métier : Infirmière
Double-compte : Emily Kirké
Avatar : Ruth Negga
Crédits : Moi
Messages : 58
Date d'inscription : 24/04/2020


Où que cela nous mène... Empty
MessageSujet: Re: Où que cela nous mène... Où que cela nous mène... EmptyLun 5 Oct - 12:55

*Thème de Dr. House*

Sören Alpheus Lazaridis et Arwen Evohé

soren_11.jpg  40296426A0B7FCCFDF0F36496E24C127B02466.jpg  tcx08010.jpg  40296426A0B7FCCFDF0F36496E24C127B02466.jpg



Je continue de tapoter mes poches comme si le stylo allait brusquement apparaître, comme par magie, après avoir longuement hésité à se matérialiser. Comme dirait un certain Einstein « La folie, c'est de faire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent » et je pense être folle, ce qui ne serait guère étonnant. Vivez pendant des décennies au milieu des ménades et des satyres et vous verrez comment se porter votre raison. Ils me manquent mais j’ai parfois l’impression de repenser à des compagnons de beuverie. Mais ils étaient plus que ça, bien plus et le vin lui-même n’est pas si anodin. Il faut l’accepter, de célébrer des fêtes en buvant le sang d’un ex de son époux…

Est-ce cela que vous cherchez ?

Oh ! Je sursaute pour de bon en réprimant une exclamation peu élégante, surprise de sentir contre ma peau un souffle chaud alors qu’une main se glisse dans mes cheveux pour en extirper mon stylo (tiens, il était là). Cette brusque intrusion dans mon espace personnelle déclenche un frisson le long de mon dos et je recule instinctivement avant de reconnaître l’un des chirurgiens de la clinique. Il est si proche que je peux détailler aisément la couleur de ses prunelles ou de sa barbe, ce qui n’est pas pour me mettre à l’aise. Ce qui m’inquiète le plus, c’est la façon silencieuse dont il s’est approché, à moins que je n’aie été totalement plongée dans mes pensées.

Merci…Dr. Lazaridis.

C’est l’avantage qu’il soit si proche, je n’ai aucun mal à lire le nom inscrit sur son badge. Essayant de reprendre contenance, je récupère le stylo entre ses doigts pour le ranger à la bonne place. Je devrais ajouter quelque chose pour rendre la situation moins étrange mais vraiment, de le découvrir soudainement si proche m’a perturbé plus que je ne l’aurais cru.

Hum...je vous assure que je ne cache rien d’autre là-dedans, quoique j’ai perdu mes clefs de voiture récemment…

Ma tentative d’humour est assez pathétique mais c’est tout ce que j’ai en stock pour le moment. Allons Arwen, c’est la première fois que tu peux échanger quelques mots avec ton collègue, tu ne vas pas te laisser intimider comme ça. Je me force donc à sourire, songeant que ce que je ressens est simplement la tension de la journée et rien d’autre. En plus, c’est plutôt sympa de pouvoir discuter avec un chirurgien, surtout que nous travaillons au même endroit depuis un moment sans avoir pris le temps de bavarder.


CODAGE PAR BETELGEUSE


_________________


Queen of Stars
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Sören Alpheus Lazaridis

Sören Alpheus Lazaridis


Alias : L'Hydre de Lerne
Capacité(s) : Dualité du sang : guérisseur (soignant plaies et maladies) ou somnifère/poison mortel. Attention si vous tentez de lui prendre de force ou dans son sommeil.
Age (physique) : 39 ans
Métier : Chirurgien
Avatar : Gabriel Aubry
Pseudonyme : Ipiutiminelle
Crédits : Kelalin
Messages : 17
Date d'inscription : 27/09/2020


Où que cela nous mène... Empty
MessageSujet: Re: Où que cela nous mène... Où que cela nous mène... EmptySam 10 Oct - 11:52



❝ Où que cela nous mène... ❞

TartVioletArizonaalligatorlizard-size_restricted.gif CoarseCostlyAdder-max-1mb.gif
Sören & Arwen

Je crois que je l'ai effrayée. L'espace d'un instant j'ai vu ses yeux s'agrandirent et son regard devenir celui d'une biche effrayée. Elle me fait penser aux jeunes filles qui jadis étaient conduites à mon lac pour être dévorées après avoir fauté. Pour peu, elle me donnerait faim.

" Vous êtes... étrange "

Par le passé mes proies avaient souvent ruser pour cacher leurs armes mais jamais ils n'avaient pensé à utiliser leurs chevelures de la sorte. Il fallait dire aussi que peu en avait une aussi abondante. Je regardai la jeune donzelle comme le chat regarde sa proie avant de jouer avec elle. Selon les critères humains, elle me semblait assez jolie et elle avait une odeur appétissante. Je souris avant de reculer d'un pas pour ne pas l'acculer. Les humains n'agissaient pas ainsi, sauf s'ils étaient aussi prédateurs que je ne l'avais été par le passé.

" J'espère que vous ne les avez pas perdu dans un patient. Vous n'avez jamais été en salle d'op' n'est pas ? "

Elle ne me semblait pas être une infirmière de bloc mais je pouvais me tromper. Une chose était certaine, jamais je n'avais travaillé avec elle, sinon je m'en serai souvenu. J'ignorais pourquoi mais j'avais une assez bonne mémoire des odeurs des gens. Plus que de leurs visages en tout cas même si le sien ne m'était pas inconnu.

" Si d'aventure je tombe sur vos clés, je vous les ferai parvenir mademoiselle...Evohé "

Son badge de travers portait son nom. Une drôle de manie des humains dans cet hôpital mais qui en cet instant me semblait des plus pratiques.

©️BESIDETHECROCODILE

_________________
Où que cela nous mène... Tumblr_m9bgezk7nr1qfm6b8o1_400
Revenir en haut Aller en bas
Arwen Evohé
Admin

Arwen Evohé


Alias : Ariane
Age (physique) : 33 ans
Métier : Infirmière
Double-compte : Emily Kirké
Avatar : Ruth Negga
Crédits : Moi
Messages : 58
Date d'inscription : 24/04/2020


Où que cela nous mène... Empty
MessageSujet: Re: Où que cela nous mène... Où que cela nous mène... EmptyLun 12 Oct - 12:16

*Thème de Dr. House*

Sören Alpheus Lazaridis et Arwen Evohé

soren_11.jpg 40296426A0B7FCCFDF0F36496E24C127B02466.jpg tcx08010.jpg 40296426A0B7FCCFDF0F36496E24C127B02466.jpg



Etrange ? Dans quel sens ? Parce que j’ai laissé un stylo se perdre ou parce que je ne l’ai pas entendu s’approcher si près ? Le terme ne me vexe pas et je souris tout comme lui, d’autant plus lorsqu’il se recule à une distance plus habituelle lorsque deux personnes qui ne se connaissent pas discutent. J’en profite pour remarquer (maintenant que je peux avoir une meilleure vue d’ensemble) que nous devons avoir approximativement le même âge (physique) et qu’il se tient avec une aisance qui dénote peut-être d’une certaine assurance. Passé le premier choc, je dirais qu’il n’est pas déplaisant au regard, même si ce n’est pas vraiment mon style. Une remarque tout à fait inutile et déplacée, toutes mes excuses. Surtout que je ne devrais pas juger, mon époux ne fut-il pas blond lui-aussi ?

J'espère que vous ne les avez pas perdu dans un patient. Vous n'avez jamais été en salle d'op', n'est-ce pas ?

Hum ? Tentative d’humour de sa part ou réelle inquiétude quant à mon professionnalisme ? Le doute est permis mais je le comprends, il doit se dire qu’une infirmière si tête en l’air fera plus de mal que de bien du genre « si le thermomètre est dans ma poche, dans qui ais-je laissé mon stylo ? ». Je secoue la tête avec un rire pour montrer que non, je n’ai aucun doute concernant le risque qu’un patient puisse ouvrir ma voiture s’il s’approche trop près.

Non, je vous rassure, aucun risque. Je ne m’occupe que des patients avant et après leur opération.

Ce n’est pas que la vue du sang me dérange (pas dans le sens auquel on pense généralement) mais je préfère pouvoir bavarder et m’occuper des gens plutôt que de n’entendre de leur part que le « bip-bip » d’un moniteur.

Si d'aventure je tombe sur vos clés, je vous les ferai parvenir mademoiselle...Evohé

C’est drôle comme une même phrase, prononcée par différentes personnes, peut sonner d’une façon ou d’une autre. Maëllis parlerait avec légèreté, Alessandro serait aussi charmant que la dernière fois mais chez lui, la façon dont il marque un temps avant mon nom me met mal à l’aise. Je suis clairement en manque de sommeil pour être si tendue. Le pauvre, je le rencontre à peine et je dresse déjà de lui un portrait terrifiant. Surtout que c’est moi la première qui me suis amusée à lire son badge.

Vous voulez du café ? Cela de la machine n’est pas extraordinaire mais j’ai nettoyé la cafetière dans la salle de repos si vous préférez.

Puisqu’il est là et moi-aussi, autant continuer cette conversation autour d’une boisson chaude et de préférence sans rester plantés au milieu du couloir. Je crois qu’à cette heure, il n’y a pas grand monde, nous serons plus à l’aise si nous souhaitons discuter et si jamais l’un de nous doit partir, il sera averti rapidement.

CODAGE PAR BETELGEUSE



_________________


Queen of Stars
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Sören Alpheus Lazaridis

Sören Alpheus Lazaridis


Alias : L'Hydre de Lerne
Capacité(s) : Dualité du sang : guérisseur (soignant plaies et maladies) ou somnifère/poison mortel. Attention si vous tentez de lui prendre de force ou dans son sommeil.
Age (physique) : 39 ans
Métier : Chirurgien
Avatar : Gabriel Aubry
Pseudonyme : Ipiutiminelle
Crédits : Kelalin
Messages : 17
Date d'inscription : 27/09/2020


Où que cela nous mène... Empty
MessageSujet: Re: Où que cela nous mène... Où que cela nous mène... EmptyLun 12 Oct - 16:46



❝ Où que cela nous mène... ❞

TartVioletArizonaalligatorlizard-size_restricted.gif CoarseCostlyAdder-max-1mb.gif
Sören & Arwen

L'humaine me regarde d'un air circonspect. J'ai presque l'impression qu'elle se méfie de moi ou qu'elle ressent quelque crainte. Même sous cette forme sent-on la bête sous la surface ? Je ne sais.

J'ai entendu les bruits de couloirs, certaines filles gazouillent que je suis beau mais lointain, qu'elles ne savent comment m'approcher. J'ai entendu le mot prodige aussi... Cela m'importe peu. Je les écoute beaucoup les humains, par curiosité. J'ai été si longtemps seul. Leurs babillages m'intriguent autant qu'ils m'ennuient parfois.

Elle me propose de la suivre dans son antre pour m'offrir un café et je la regarde intrigué. Depuis quand une souris invite le chat à dîner ? Je ne comprends pas très bien pourquoi elle veut que je l'accompagne si elle ne se sent pas à l'aise en ma présence ou si elle éprouve de la crainte.

La salle de repos ? Je n'y ai presque jamais mis les pieds, à vrai dire je préfère aller dans le parc que de m'y rendre ...  Trop de tentations dans un espace bien confinés et j'ai horreur des espaces confinés...
Qui plus est j'ai comme l'idée que les étudiants risquent de m'y retrouver si je m'y rends et de mémoire la salle de repos des infirmières n'a rien avoir avec celles des docteurs. Je me demande si elle sait que j'ai mon propre bureau ? L'hôpital est vaste, elle n'en a peut-être pas idée.

" Vous voulez que je vous accompagne dans votre antre de repos ? "

J'ai cru comprendre via la boîte à images que certaines infirmières aimaient emmener les médecins dans les endroits perdus des hôpitaux pour s'ébattrent. Est-ce là la parade de séduction de cette demoiselle que je n'aurai pas compris ?

" Vous souhaitez que je vous aide à trouver l'oiseau rare en cet endroit ? "

Trouver l'oiseau rare est une magnifique expression pour dire rechercher l'objet perdu, n'est-il pas ? Mais le comprendrait-elle ainsi ? C'était une autre histoire. Toujours était-il que je préférais être prudent de peur de faire un impair. La demoiselle avait peut-être vraiment perdu ses clefs et peut-être pas dans ses vêtements.


©️BESIDETHECROCODILE

_________________
Où que cela nous mène... Tumblr_m9bgezk7nr1qfm6b8o1_400
Revenir en haut Aller en bas
Arwen Evohé
Admin

Arwen Evohé


Alias : Ariane
Age (physique) : 33 ans
Métier : Infirmière
Double-compte : Emily Kirké
Avatar : Ruth Negga
Crédits : Moi
Messages : 58
Date d'inscription : 24/04/2020


Où que cela nous mène... Empty
MessageSujet: Re: Où que cela nous mène... Où que cela nous mène... EmptyVen 16 Oct - 10:01

*Thème de Dr. House*

Sören Alpheus Lazaridis et Arwen Evohé

soren_11.jpg 40296426A0B7FCCFDF0F36496E24C127B02466.jpg tcx08010.jpg 40296426A0B7FCCFDF0F36496E24C127B02466.jpg



Ma proposition semble laisser le chirurgien songeur, peut-être que là d’où il vient, c’est le genre de chose qui ne se fait pas mais je dois bien avouer que la tradition de la boisson (chaude ou froide) afin de tisser des liens m’est agréable et je la trouve tout à fait adéquat dans la situation présente. Néanmoins, s’il refuse, je ne vais pas m’en formaliser ou même m’en attrister. Après tout, nous avons réussi à travailler dans la même clinique sans nous rencontrer et avoir à bavarder alors les choses peuvent continuer ainsi.

Vous voulez que je vous accompagne dans votre antre de repos ?

Et bien, c’est l’idée, non ? Le terme « antre » m’amuse et je souris légèrement tout en me demandant à quel moment ma suggestion a pu devenir obscure ou sujette à réflexion. Café, salle de repos, rien de bien sorcier. A Mirapolis, nous parlons tous la même langue, ce qui évite des problèmes de vocabulaire ou de compréhension mais en cet instant, je doute des pouvoirs magiques de cet endroit. A moins que le souci ne soit ailleurs. Se pourrait-il que je sois tombée sur un médecin snob qui ne veut pas se rendre au même endroit que les infirmières et le commun des mortels ? Ce serait un comble et peut-être une bonne raison pour ne pas fréquenter ce monsieur. Mais dans le doute, je hoche la tête pour confirmer que je lui propose bien de venir dans « l’antre du repos » pour un café.

Vous souhaitez que je vous aide à trouver l'oiseau rare en cet endroit ?

Qu’est-ce qu’il raconte ?! L’oiseau rare ? Brusquement, je me demande si ce n’est pas moi qui suis sujette à des soucis de compréhension et de traduction. Pourquoi me parle-t-il d’oiseau dans un moment pareil ? J’ai beau chercher dans mon esprit, l’expression choisie me semble très étrange dans ce contexte et j’accepte volontiers de paraître stupide en affichant ma surprise et ma confusion avec un léger rire.

Je ne suis pas sûre de comprendre mais en tout cas, vous êtes le bienvenu pour un café ou un thé. Sauf si vous êtes attendu ailleurs, évidemment. Ou que vous n’aimez pas l’endroit.

Pourquoi ai-je l’impression de m’enfoncer dans des sables mouvants à chaque fois que j’ouvre la bouche ? Je dois être plus fatiguée que je ne le pensais ou tout bonnement idiote mais qu’importe, je suis convaincue que le Dr. Lazaridis me pensait déjà totalement abrutie en récupérant le stylo dans mes cheveux. Ainsi soit-il. Dans le doute, j’esquisse un signe de tête en direction de la salle, hésitante néanmoins car il semblait réellement surpris par « l’antre de repos » (cette formulation m’amuse). Alors, snob ou pas snob ?


CODAGE PAR BETELGEUSE



_________________


Queen of Stars
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Sören Alpheus Lazaridis

Sören Alpheus Lazaridis


Alias : L'Hydre de Lerne
Capacité(s) : Dualité du sang : guérisseur (soignant plaies et maladies) ou somnifère/poison mortel. Attention si vous tentez de lui prendre de force ou dans son sommeil.
Age (physique) : 39 ans
Métier : Chirurgien
Avatar : Gabriel Aubry
Pseudonyme : Ipiutiminelle
Crédits : Kelalin
Messages : 17
Date d'inscription : 27/09/2020


Où que cela nous mène... Empty
MessageSujet: Re: Où que cela nous mène... Où que cela nous mène... EmptyVen 16 Oct - 15:43



❝ Où que cela nous mène... ❞

TartVioletArizonaalligatorlizard-size_restricted.gif CoarseCostlyAdder-max-1mb.gif
Sören & Arwen

J'ai parfois l'impression que je suis dans un monde étrange, c'est un monde qui a avancé sans moi, à côté de moi. Je suis resté si longtemps à attendre que j'en avais perdu le compte des siècles et je suis aujourd'hui parmi des êtres qui étaient mes mets délicats... J'ai parfois du mal à me fondre dans leur masse, à jouer le parfait humain... alors souvent je joue la statue de glace, attirante mais stoïque, plutôt que de simuler des sentiments que je n'ai pas. Cela semble la perturber.

Je ne suis peut-être plus hydre, mais je sens la tension dans son corps, son incertitude. J'ai parfois l'impression d'avoir encore le vestige de mes sens d'autrefois, mais c'est impossible n'est-ce pas ? Enfin je ne sais... Je sais que peu à peu certaines capacités me reviennent alors... serait-ce seulement possible ? Je crois que je l'effrayerait encore plus si j'arborais à nouveau ma forme d'autrefois. ce serait presque dommage.

" N'aviez-vous pas perdu vos clés ? Je vous proposais de vous aider à les retrouver "

J'imagine que si ce sont ses clés, elles doivent porter son parfum... A vrai dire je pourrais peut-être les retrouver... ça me rappellera ma chasse à la souris dans les marais. A défaut de manger quelque chose, je lui ferai peut-être moins peur.
Après tout, je suis à peu près certain que manger une collègue ne se fait pas... ça pourrait jeter un froid.

Et puis... Je ne suis tout de même pas un monstre, je n'ai par exemple jamais mangé de dieux... juste tenté de croquer un demi-dieu...
Cela me faisait penser à Héra... elle n'était peut-être pas la mère parfaite, mais elle avait été là pour moi. Je me demandais bien ce qu'elle pouvait être devenue...

Elle se mit en route, hésitante, la petite humaine et un sourire fleurit sur mes lèvres. Je lui emboîtais le pas.

Que la chasse commence...

©️BESIDETHECROCODILE

_________________
Où que cela nous mène... Tumblr_m9bgezk7nr1qfm6b8o1_400
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Où que cela nous mène... Empty
MessageSujet: Re: Où que cela nous mène... Où que cela nous mène... Empty

Revenir en haut Aller en bas
Où que cela nous mène...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirror  :: Mirapolis, la ville :: Destiny Avenue :: Clinique-